Bande dessinée

bande-dessinee-personnalisable

 

CRÉATION DE BANDE DESSINÉES DE SENSIBILISATION POUR TOUT TYPE DE PROMOTION

Voici un exemple de projet réalisé pour le SEDIF et Véolia

couverture-bd

Couverture de la bande dessinée sur la sensibilisation à l’eau.

 

MARCHE A SUIVRE

-Après l’analyse de vos attentes et de votre secteur, nous déterminons ensemble le style de la BD et la narration

-On effectue un premier synopsis et une recherche de style de dessin

-On effectue un calendrier de réalisation

-On réalise le scénario et une fois validé, un storyboard

-On réalise les croquis, puis l’encrage et enfin la colorisation

-A chaque stade, il y a un contrôle de votre part et une validation avant de passer à l’étape suivante

-Enfin, nous validons le BAT avec l’imprimeur

LE SYNOPSIS

Voici la version finale du synopsis (modifié trois fois avant validation): adaptation_scenaristique_v2

LE SCÉNARIO

Je conçois le scénario d’une bande dessinée comme une suite de suspense et de rebondissement emprunté au traditionnel système des magazines à suivre. Toute les trois pages ou 4 pages, il doit y avoir un rebondissement. Cela permet de maintenir l’intérêt du lecteur.

L’exemple du directeur en est une bonne illustration.

L’évolution du personnage est au cœur de l’histoire. Pour mettre le héro au plus proche des lecteurs, nous mettons en avant ses pensées.

Mettre en scène chaque chapitre est important. Graphiquement l’arrivée du directeur est brutale, imposante et le visage caché permet d’ajouter à l’intensité de la scène.

LE DESSIN

Les personnages sont traités à mi-chemin entre la BD belge et le manga. Cela permet d’avoir un rendu clair et neuf.

La technique d’encrage choisi est le trait pur sans modelé. Elle laisse plus de place à la couleur et correspond à l’encrage actuel.

La couleur est réalisée sur ordinateur et elles sont appliquées par couche pour un rendu harmonieux. Elles sont pimpantes afin de magnifier le dessin et de plaire aux plus jeunes.
Le dessin est facilement adaptable (plus de détail, des personnages moins stylisés, etc..). Il en est de même pour les couleurs (tranchées, moins tranchées, couleur d’ambiance, couleur plus pastel).

Deux planches se suivant pour se rendre compte du style et de la narration de l’histoire.

Comments are closed.