La minute de silence

charlie-en-classe

La minute de silence pour charlie Hebdo n’a pas été suivi dans certaine classe.

Certains collégiens sont arrivés avec des badges « je suis Saïd » (du nom d’un des frères Kouachi) ou revendiquant le fait que Charlie Hebdo l’avait cherché.

DÉCRYPTAGE

Petite scène que j’imaginais en réponse à un collégien qui ne pense qu’à choquer mais qui ne se rend pas compte de l’importance du droit d’expression.

Comments are closed.